Entorse de cheville

Jocelyn-William LOUBRIAT
Francis HÉLIAS

Définition

Une entorse est un étirement ou une déchirure d’un ligament.
Le ligament est une structure fibreuse de maintien de l’articulation (≠ du tendon qui est une partie de l’appareil musculaire).
La cheville est une des articulations les plus victimes d’entorses dans la pratique sportive.

L’entorse est un accident avec douleur immédiate et incapacité fonctionnelle instantanée. La cheville aura tendance à gonfler.
La douleur et l’incapacité fonctionnelle seront fonction de l’importance de la lésion.

Des séquelles d’instabilité articulaire sont envisageables.


Mécanisme lésionnel

Plusieurs types d’entorses peuvent survenir au niveau de la cheville :

La plus classique est celle en inversion (quand on se « tord » la cheville vers l’extérieur) (fig. 1) ;
Moins fréquentes, les entorses en éversion (cheville « tordue » dans l’autre sens) (fig. 2) ;
Et les entorses en flexion dorsale maximale (fig. 3).

inversm eversionm flexmaxm
Fig. 1 : Entorse en
inversion
Fig. 2 : Entorse en éversion
Fig. 3 : Entorse en flexion
dorsale maximale

Les entorses surviennent lors de chutes, notamment en bloc, sur sol irrégulier (racines, pierre, pente) ou avec réception à moitié sur le crash pad… En falaise le risque n’est pas à écarter surtout lors de vols en paroi verticale ou en dalle.

 

Attention aussi lors des footings en terrain irrégulier.


Prévention

Correction technique :
Préférer la désescalade au saut systématique pour redescendre des blocs.
Le crash pad est un outil essentiel pour préserver les chevilles, la parade ne sera pas à éradiquer pour autant.

Correction de la préparation physique :
Un bon échauffement et un bon réveil des récepteurs sensoriels par des techniques d’étirement actif peuvent empêcher d’être pris à défaut sur une réception.


Soins

Glaçage immédiat et bandage compressif (du bout du pied jusqu’à mi mollet).
S’il y a impossibilité de faire 2 pas, aller aux urgences pour vérifier qu’il n’y a pas de fracture associée.
Immobilisation par attelle amovible (type Aircast®) pendant 15 à 21 jours.
La kinésithérapie est essentielle pour éviter les risques de récidive.
La rééducation souvent négligée suite à de « petites foulures » amène souvent à la chronicité.

FaLang translation system by Faboba