bouton-orange-accueilbouton-orange-ppbouton-oranget-entrainementbouton-orange-pathobouton-orange-soins

 

Newslettre

Test Power Putty

Jocelyn-William LOUBRIAT

 

Souhaitant avoir le regard de Kinescalade sur le produit que sa société vient de mettre sur le marché, Thomas m’a demandé de tester le Power Putty.

Qu’est-ce que le Power Putty ?

Il s’agit d’une pâte à malaxer, fabriquée à partir de matériau silicone de haute technologie.
PP


La différence avec une pâte à malaxer traditionnelle réside dans le fait que la résistance à la pression qu’oppose le matériau est en fonction de la force exercée. Vous appuyez fort et brusquement : le matériau offre une grande résistance ; au contraire, vous appuyez doucement mais progressivement, la pâte se déforme avec une résistance moindre. Il existe 4 Power Putty de couleurs et de fermetés différentes (souple, intermédiaire, ferme, dur).

À quoi sert-il ?

L’échauffement :
L’intérêt primordial que je trouve à ce produit réside dans son utilisation à l’échauffement. En effet, la prévention – maître-mot de Kinescalade – commence par un bon échauffement.
Après un échauffement général, il est fortement conseillé de pratiquer un échauffement orienté, qui comprend des mouvements des doigts et des poignets contre faible résistance. Des mouvements simples, mais aussi des mouvements plus complexes, destinés à favoriser les glissements des différentes structures anatomiques les unes  par rapport aux autres.
Trop de grimpeurs « zappent » l’échauffement général et orienté, estimant qu’ils s’échaufferont « dans le mouvement ». Ils passent donc directement à l’échauffement spécifique, ce qui n’est pas conseillé. L’utilisation du Power Putty à l’échauffement orienté donne un côté ludique à ce travail que certains trouvent rébarbatif. Le Power Putty est compact, facile à glisser dans le sac, tant pour aller à la salle qu’en falaise. Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas l’emporter. En systématisant la mise en place d’un programme d’exercices d’échauffement intégrant le malaxage du Power Putty de différentes manières, le grimpeur réduit considérablement les risques de se blesser pendant la séance.

sac-power-putty

Je propose comme échauffement général un footing de 5 à 10 min pendant lesquelles vous malaxez le Power Putty Ferme (bleu) à pleine main (Full Grip), tantôt la gauche, tantôt la droite.
Après la course, effectuez des mouvements d’épaules en effectuant 10 Finger Pinch (en séparant en 2 le Power Putty). Effectuez ensuite 3 Finger Scissor puis 3 Scissor Spread avec chaque espace interdigital en réalisant des flexion/extension du coude. Continuez par 10 Finger Only. Et terminez avec le Power Putty Dur (vert) en effectuant 10 Wrist Flex, et 10 Wrist Extension de chaque main.

 

 

//


La récupération :
Après une séance chargée, il est intéressant de pratiquer de la récupération active. Il s’agit d’une sollicitation à minima de la musculature de manière alternative pour effectuer un pompage circulatoire. En escalade, au niveau des avant-bras, nous travaillons en co-contraction de l’ensemble des loges musculaires, de manière statique et sur des temps de contractions supérieurs aux temps de repos ce qui a tendance à bloquer la vascularisation.
Le malaxage, sans forcer, en Full Grip, en veillant à ce que le temps de repos soit deux fois supérieur au temps de contraction, favorisera notablement la récupération en réactivant une circulation dans les différentes loges tel un pompage vasculaire. À effectuer pendant 1 à 2 minutes de chaque main.

Réhabilitation post traumatique ou reprise après arrêt :
Si vous avez été tenu loin des prises pendant plusieurs semaines à cause d’une blessure, ou même pour des raisons autres, l’utilisation du Power Putty présente un intérêt certain quand au ré-entraînement à l’effort spécifique des doigts. L’ensemble des exercices proposés avec le produit seront à pratiquer en progression de résistance (choix du Power Putty Souple, puis Intermédiaire, pour ensuite terminer par le Ferme lors de la reprise effective de la pratique sportive).
Lors de tendinopathies ou ténosynovite, les exercices pourront être effectués dès la disparition des douleurs au repos, et dans la mesure où l’exercice effectué ne les réveille pas.
En cas de rupture de poulie, d’une déchirure des muscles lombricaux ou suite à une chirurgie de la main, ne pratiquer les exercices qu’après accord préalable de votre kinésithérapeute.
L’intérêt du Power Putty est qu’il permet un travail d’une grande richesse gestuelle de l’ensemble de la musculature de la main et de l’avant-bras (muscles intrinsèques de la main tels que les inter-osseux et les lombricaux, et extrinsèques comme les fléchisseurs superficiels et profonds des doigts, ainsi que les extenseurs des doigts).

 

 

finger_cisorfinger_dig
finger_extensionfinger_only
finger_pinchfinger_spread
full_gripscissor_spread
thumb_extensionthumb_press

 

Toutes les infos sur le produit sur leur site :

 

logoPP

Recherche